Communiqué de presse: La France, bien inspirée mais mal outillée pour rendre transparente son aide au Mali

Paris, le 18 septembre – Alors que François Hollande se rend au Mali pour l’investiture du nouveau président, la France a annoncé hier la mise en ligne d’un site internet de traçabilité de l’aide française au Mali. « Cette première en France », selon les mots même du Ministre du développement  porteur de cette initiative, est certes une belle vitrine mais une vitrine du siècle dernier.

Les organisations ONE France, Oxfam France et Publish What You Fund saluent la volonté de la France de renforcer la transparence de son aide au développement. Cependant ces ONG rappellent qu’il existe déjà un standard international de transparence de l’aide, le standard IITA (Initiative internationale pour la transparence de l’aide). Un standard que la France n’a malheureusement pas appliqué pour la construction de cette initiative.

« Ce choix risque d’aller à l’encontre de l’engagement pris par le Président de la république lors du dernier G8. François Hollande avait annoncé que la France mettrait en œuvre le standard IITA pour l’ensemble de l’aide de la France, une décision confirmée par Jean Marc Ayrault cet été», rappelle Sébastien Fourmy, directeur du plaidoyer d’Oxfam France.

« Aujourd’hui 77% des donateurs internationaux, dont la Commission européenne, la Banque mondiale, le Royaume-Uni et la Suède, ont publié leurs données sur l’aide qu’ils fournissent au Mali selon ce standard international. La France a certes avancé par rapport à ses propres pratiques mais elle a encore un train de retard sur la scène internationale », commente Guillaume Grosso, directeur de ONE France.

« La non-application de ce standard pose aussi la question de l’efficacité de ce site internet. En présentant des données statiques, qui ne sont pas en format Open Data, les citoyens et l’Etat maliens peuvent consulter ces données mais ne peuvent pas les utiliser », explique David Hall-Matthews, Directeur, de l’ONG Publish What You Fund.

ONE France, Oxfam France et Publish What You Fund appellent donc la France à aller au bout de cette démarche louable vers la transparence de l’aide en utilisant le format international de l’ IITA  et en mobilisant tous les pays ayant participé à la conférence des donateurs pour le Mali, à publier leurs données d’aide au développement sur un site internet commun selon ce standard .

 

 

CONTACT :

ONE France – Annabel Hervieu: 06 31 22 89 68 / annabel.hervieu@one.org

Oxfam France – Magali Rubino : +33 6 30 46 66 04 / mrubino@oxfamfrance.org

Publish What You Fund – Nicole Valentinuzzi: +44 (0)20 3176 2512 / nicole.valentinuzzi@publishwhatyoufund.org

Notes aux rédactions:

  • Rappel déclaration Hollande
  • IITA : Initiative internationale pour la transparence de l’aide est une initiative qui a développé un format commun pour la publication des données de l’aide. Ce format se base sur des données ouvertes et à ce jour 37 donateurs se sont engagés à publier les données selon ce standard. Ces bailleurs représentent plus 75% de l’aide.
  • Publish What You Fund est la campagne globale pour la transparence de l`aide, faisant du plaidoyer pour augmenter de manière significative la disponibilité et accessibilité des données sur l`aide de manière compréhensive, comparable et actualisées en temps réel. L`organisation fait le suivi de la transparence de l’aide des donateurs afin de faire état de leur progrès, encourager plus de transparence et leur demander des comptes.Présentation Oxfam
  • ONE est une organisation non-gouvernementale de campagne et de plaidoyer comptant plus de 3 millions de membres à travers le monde et plus de 100 000 membres en France engagés dans la lutte contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables, particulièrement en Afrique.

 

This entry was posted in Data Visualisation, France, International Aid Transparency Initiative, News, Press Releases. Bookmark the permalink.
 

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *