Nouveau site sur l’aide française au Mali / Tracking French aid to Mali

Mali

Le ministère des Affaires étrangères a mis en ligne ce matin un nouveau site interactif sur l’aide française au Mali.

Publish What You Fund, Oxfam France, et ONE France se félicitent que ce nouveau site soit enfin conforme au standard international de l’Initiative Internationale pour la Transparence de l’Aide (IATI).

Ces organisations saluent aussi cette première étape importante en faveur de la transparence de l’aide allouée par la France. Cette avancée permettra d’améliorer le contrôle et la connaissance de l’aide  tant au profit des Etats partenaires et de leur société civile que des citoyens français, des parlementaires et des ONG.

« Ceci est un grand pas en avant – et dans la bonne direction» poursuit David Hall-Matthews, Directeur de Publish What You Fund.

« Cela montre ce qui peut être accompli grâce à un engagement politique fort en faveur de la transparence et à l’utilisation de données ouvertes [open data]. En publiant des données d’aide selon un standard commun, nous pouvons commencer à suivre les flux financiers de l’aide au développement tout au long du processus jusqu’au terrain. Nous attendons avec impatience que la France poursuive la publication de son aide au développement selon l’IITA et que cette pratique se généralise à l’ensemble des pays où la France agit. »

« Le chemin est encore long pour arriver à une pleine et véritable transparence de l’ensemble de l’aide publique au développement française et à sa traçabilité, un engagement pris par le Président de la République lors du G8 l’année dernière. Le gouvernement doit donc poursuivre ses efforts pour que cet engagement international soit respecté, en suivant l’exemple de ce site pour le Mali », souligne Christian Reboul, responsable plaidoyer d’Oxfam France.

« Cette démarche de transparence devrait aussi être actée dans la future loi d’orientation et de programmation sur le développement et la solidarité internationale, en débat actuellement au Parlement. La loi devrait intégrer des objectifs de transparence pour l’ensemble de l’aide, et pas uniquement pour les pays prioritaires de l’aide française.», déclare Friederike Röder, directrice de ONE France.

Par ailleurs, ces trois organisations invitent la France à mobiliser tous ses partenaires donateurs au Mali, comme la Banque Mondiale ou la Commission européenne, afin de créer un site internet recensant l’ensemble des financements et des projets de l’aide internationale sous le standard commun. Prendre une telle initiative à l’échelle d’un pays serait une première et une victoire pour la transparence de l’aide au Mali.

——————————————————————————————————————————-
 

Tracking French aid to Mali: One step further for French aid transparency

The Ministry of Foreign Affairs released a new interactive website on French aid to Mali today. Publish What You Fund, Oxfam France and ONE France welcome this new site, which shows data published to the internationally-agreed common standard of the International Aid Transparency Initiative (IATI).

This is an important first step towards French aid transparency, improving the control and understanding of aid and benefiting both partner countries and their civil society as well as French citizens, parliamentarians and NGOs.

David Hall-Matthews, Director of Publish What You Fund, said:

“This is a big move – and in the right direction.  It shows what can be accomplished through a strong political commitment to transparency and the use of open data. By publishing aid data in a common standard format, we can begin to follow the flows of development assistance through the supply chain and on to the ground. We look forward to France continuing to publish more of its development spending to IATI, so this good practice can be replicated with all the other countries where it spends aid.”

Christian Reboul, Advocacy Manager at Oxfam France, said:

“There’s still a long way to go  to reach a real transparency and traceability of all French official development assistance, a commitment made by the President of the Republic at the G8 last year. The government must continue its efforts to ensure that this international commitment is respected  by following the example of this site for Mali.”

Friederike Röder, Director of ONE France, said:

“This approach on transparency should also be adopted in the future Programming and Orientation Law (LOP) on development cooperation, currently being debated in Parliament. The law should incorporate transparency goals for all aid, not only for France’s priority countries.”

The three organisations are also asking France to encourage all its donor partners in Mali, such as the World Bank or the European Commission, to create a similar site listing all the funding and international aid projects for Mali, using data in accordance with IATI and the common standard. Taking forward this initiative at the country level would be a first and a victory for aid transparency in Mali.

Notes aux rédactions :

Communiqué final du G8 de Lough Erne, 18 juin 2013 (paragraphes 49 et 50) :

« Nous sommes tous convenus de mettre en œuvre d’ici 2015 la norme commune sur la transparence de l’aide, adoptée à Busan, et qui comprend le Système de notification des pays créanciers du CAD de l’OCDE et l’Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IITA). » Paragraphe 49

« À terme, les pays du G8 devront appliquer les normes communes de Busan sur la transparence à leurs institutions chargées du financement du développement et aux flux internationaux de financements publics pour le climat (…) » Paragraphe 50

Les administrations françaises chargées de l’aide publique au développement sont notamment le ministère des Affaires étrangères, la direction du Trésor et l’Agence française de développement (AFD).

 
CONTACT :
Publish What You Fund – Nicole Valentinuzzi: +44 2031 762 512 / nicole@publishwhatyoufund.org
Oxfam France – Magali Rubino : +33 6 30 46 66 04 / mrubino@oxfamfrance.org    
ONE France – Annabel Hervieu: 06 31 22 89 68 / annabel.hervieu@one.org

This entry was posted in France, International Aid Transparency Initiative, News, NGOs, Press Releases. Bookmark the permalink.
 

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *